Interview de Bernhard von Erlach, architecte

L’architecte bernois Bernhard von Erlach a interprété les nombreuses qualités de la brique d’une nouvelle manière. À Londres, son cube en briques à l’allure futuriste prolonge un immeuble résidentiel de style victorien. Quels sont les défis à relever lorsque le patrimoine londonien rencontre une façade en briques conçue de manière robotisée?

Willow Bridge00538 k

Pourquoi avez-vous construit une extension épurée à côté d’un bâtiment résidentiel victorien dans le district londonien de Canonbury? Ce n’est pas particulièrement subtil ou harmonieux...

En tant qu’architecte, le contexte et le site de mes immeubles sont très importants pour moi. En me promenant dans le quartier de Canonbury, j’ai remarqué que de nombreuses maisons avaient reçu des extensions génération après génération. Il y avait de nouveaux besoins, plus d’espace était nécessaire, la structure spatiale a changé. Ces extensions sont aisément reconnaissables car elles se démarquent de la structure d’origine. Mais l’extension que j’ai pu réaliser doit être comprise comme une sorte de «construction évolutive». Je n’ai pas essayé d’imiter un style pseudo-édouardien, mais il est évident que l’extension est au goût du jour.

Quels ont été les défis de cette extension?

Le cahier des charges du planificateur était que tout ce qui se trouvait au-dessus du mur d’enceinte de la propriété devait avoir l’air d’un ensemble solide et cohérent et être en briques.

Willow Bridge02698 k

Quelles idées conceptuelles avez-vous mises en œuvre dans le design?

Ma vision dominante de l’extension consistait en un pavillon. Il se dresse dans le jardin au milieu d’arbres magnifiques, dont certains sont centenaires. À l’intérieur, l’environnement immédiat doit être perceptible. J’ai utilisé l’image d’un «tissu dans le vent» pour exprimer cette sensation. Le tissu bouge, d’où la forme ondulée de la façade. Les fils individuels du tissu sont en quelque sorte la matière, et ce qui est à l’intérieur transparaît.

DSC3356 k

Les murs du bâtiment sont constitués d’éléments préfabriqués. Ces éléments, notamment les briques, sont-ils pour vous un embellissement, ou bien ont-ils un effet restrictif?

Les briques embellissent totalement ce bâtiment. Ils ont soutenu ma vision, mon concept, et la mise en œuvre a été clarifiée avant même la délivrance du permis de construire. Grâce à ROBmade, aucune modification n’a dû être apportée après la délivrance du permis, ce qui était une contribution très importante à la réalisation du bâtiment tel qu’il est aujourd’hui. Si cela n’avait pas été possible, nous aurions dû changer de concept dès la phase initiale du projet

Pensez-vous que les enfants qui jouent aujourd’hui dans l’extension aiment votre solution?

Ils se sont immédiatement appropriés le «Lower-Ground-Floor» qui est légèrement encastré dans le terrain. À mon avis, le fait qu’il permet d’être immédiatement à l’extérieur, côté jardin, n’y est pas étranger. Il suffit de laisser une immense baie ouverte sur le jardin. J’ai également fait en sorte que le plafond de la pièce s’illumine en reflétant les vieux arbres ainsi que la lumière verte et bleue qui règne dans le jardin.

Willow Bridge01421 k
DSC3417 k

Dans la construction de maisons privées, l’accent est déjà mis sur l’efficacité énergétique ainsi sur que d’autres aspects. La créativité et l’individualité ne seraient-elles pas, au moins en partie, en train de disparaître?

Je pense qu’il y a beaucoup de facteurs d’influence exigeants dans la construction de maisons privées et individuelles. Pour moi, la plupart de ces facteurs d’influence sont également une opportunité. Pour l’architecte, il s’agit de trouver des solutions par le biais d’idées et de compromis créatifs. C’est ainsi qu’un projet global peut être développé en répondant à ces défis. Je ne pense donc pas que ma créativité soit limitée.

Penchons-nous sur la brique et la maçonnerie apparente. Qu’associez-vous à ces matériaux?

Si vous regardez une brique apparente comme celle-ci, vous voyez deux types de surfaces. La surface brute et la surface traitée. Cela montre d’une part son aspect naturel et d’autre part, son côté esthétique, qui résulte du processus de fabrication et de la manière spécifique dont elle est utilisée pour la construction. Je pense notamment à la Chilehaus de Fritz Höger à Hambourg. Elle est entièrement construite en briques et d’un très grand raffinement. Je pense que c’est la très grande, ou du moins l’une des très grandes qualités de la brique.

Le deuxième aspect, que je trouve très intéressant, est que la brique est probablement produite et utilisée presque partout dans le monde. Dans la mesure où elle peut être produite localement et utilisée dans un rayon raisonnable, la brique continuera à être un matériau de construction important et à offrir de nombreuses possibilités de conception, quelle que soit la manière dont on souhaite l’appliquer dans un cas spécifique.

Willow Bridge01077 k

Informations

Voici une version abrégée de l’interview avec Bernhard von Erlach. Vous pouvez voir l’interview vidéo intégrale sur la chaîne YouTube de l’Industrie suisse de la terre cuite. LIEN.

Bernhard von Erlach Architekt ETH SIA
Kramgasse 5, CH-3011 Berne
bernhardvonerlach.ch

Photographies: © Leon Chew, leonchew.co.uk

Produit: éléments de façade ROBmade, klinker Kelesto (briques pleines), vulkan (Keller Unternehmungen)